INSPECTION GÉNÉRALE DES FINANCES

Pancôme ELENGA, Inspecteur Général
Pancôme ELENGA, Inspecteur Général

PRÉSENTATION

L'Inspection Générale des Finances apporte une assistance technique au Ministre dans l'exercice de ses attributions pour le contrôle des finances de l'État, des collectivités locales, des entreprises et des établissements publics.

SA MISSION

L'Inspection Générale des Finances exerce une mission générale de contrôle, d'audit, d'étude, de conseil et d'évaluation en matière administrative et financière.

SON ORGANISATION

  • L'Inspection Générale des Finances est dirigée par un inspecteur général qui a rang de Directeur Général qui supervise et anime quatre entités :

    • l'inspection des interventions;

    • l'inspection des études et des enquêtes;

    • l'inspection des audits et évaluations;

    • la direction administrative et financière.

Chacune dispose d’un secrétariat de direction pour la réception et l’expédition du courrier, l’analyse des correspondances et autres documents, la saisie et la reprographie de toutes les correspondances et documents administratifs... et bénéficie de l’assistance du Service informatique qui assure l'exploitation, la maintenance et l’assistance aux utilisateurs des applications informatiques et gère les stocks des consommables.

SES ATTRIBUTIONS

L'Inspection Générale des Finances est notamment chargée de :

  • évaluer les performances en matière financière des assujettis au contrôle de l'Inspection Générale des Finances;

  • veiller au respect strict des lois et règlements régissant la gestion financière et comptable de l'État, des collectivités locales, des entreprises et des établissements publics;

  • vérifier la gestion des deniers, valeurs et titres appartenant ou confiés à l'État, aux collectivités locales, aux entreprises et aux établissements publics, aux agences de partenariat, et proposer toute mesure susceptible de sauvegarder les intérêts du Trésor public et de ses correspondants;

  • vérifier la régularité des opérations financières de recettes, de dépenses et de trésorerie effectuées par les services publics, les régies financières et les comptables publics; 

  • contrôler en fin d'exercice budgétaire les ordonnateurs, administrateurs et gestionnaires de crédits;

  • vérifier la gestion financière et comptable de tout organisme public bénéficiant de concours financiers ou matériels de l'État;

  • vérifier la gestion financière et comptable des biens, meubles et immeubles affectés à tous les départements ministériels et aux institutions constitutionnelles;

  • contrôler les arrêts annuels des caisses publiques et caisses de menues recettes et de dépenses sur toute l'étendue du territoire national;

  • exécuter toutes missions de contrôle prescrites par le Ministre chargé des finances ou demandées par tout autre ministre;

  • proposer toutes les mesures visant à corriger les insuffisances, les dysfonctionnements et les irrégularités relevés au cours des contrôles et vérifications.

 

Source : Décret n°2012-60 du 27 février 2012