DIRECTION GÉNÉRALE DU TRÉSOR PUBLIC

Albert NGONDO, Directeur Général
Albert NGONDO, Directeur Général

PRÉSENTATION

La Direction Générale du Trésor Public, sous l’autorité de son Directeur Général est l'organe technique qui assiste le ministre dans l'exercice de ses attributions en matière de réglementation et d'exécution du budget de l'État.  

 

SON ORGANISATION

La Direction Générale du Trésor Public est composée de :

  • 4 catégories de services comptables :

    • les Services comptables publics principaux de l'État;

    • les Services comptables publics secondaires de l'État;

    • les Services comptables publics divisionnaires de l'État;

    • les Services comptables publics décentralisés

  • et les services non comptables des deniers  

L’ensemble bénéficie d’un l’appui logistique au quotidien de la part :

  • du secrétariat de direction, chargé de la gestion du courrier, l’analyse, la saisie et la reprographie des correspondances et autres documents administratifs, et de toutes autres tâches sollicitées;

  • de la cellule informatique, qui revêt une importance capitale dans la bonne marche de la Direction Générale, notamment par :

    • la mise en oeuvre du programme d'action informatique et réseau de la Direction Générale;

    • le contrôle de la connexion des équipements locaux au système intégré de dépenses et recettes de l'État, et à ceux de la Banque des États de l’Afrique Centrale;

    • la gestion du cyber trésor du système intégré de dépenses/recettes de l’État . 

 

SON CHAMP DE COMPÉTENCES

La Direction Générale du Trésor Public est chargée notamment de :

  • contrôler et centraliser toutes les opérations de recettes, de dépenses et de trésorerie de l'État;

  • organiser et coordonner les activités des services centraux non comptables, des services comptables de l'État et des services comptables décentralisés;

  • veiller à l’élaboration, de concert avec les services compétents du Ministère en charge des finances :

    • des règles de la comptabilité publique et des plans comptables de l'État, des collectivités décentralisées, des établissements publics et autres organismes publics assujettis aux règles de la comptabilité publique;

    • des instructions budgétaires et comptables relatives aux opérations de recettes, de dépenses et de trésorerie;

    • des modalités de reddition des comptes administratifs, des comptes de gestion et des comptes financiers;

    • du compte général de l’État et du projet de loi de règlement.

  • veiller à la régulation de la trésorerie par l’équilibre du mouvement général des deniers dans l’espace et le temps, sur le réseau des postes comptables du Trésor;

  • veiller au respect des règles et instructions;

  • exercer les actions de contrôle et de surveillance nécessaires à la sauvegarde des intérêts du Trésor public;

  • veiller à la régularisation des opérations budgétaires effectuées à titre provisoire;

  • émettre et gérer les bons du trésor et autres titres publics dans le cadre des opérations relatives au marché financier;

  • gérer la dette publique;

  • gérer les affaires juridiques.

 

Source :