DIRECTION GÉNÉRALE DU PORTEFEUILLE PUBLIC

Lydie OBOA OWORO, Directrice Générale
Lydie OBOA OWORO, Directrice Générale

PRÉSENTATION

La direction générale du portefeuille public est l’organe technique qui assiste le ministre dans l’exercice des ses attributions en matière de tutelle financière des entreprises et établissements publics, de portefeuille public, ainsi que de prise de gestion et de cession des participations de l’Etat.

SON ORGANISATION

La Direction Générale du Portefeuille public est composée de cinq directions spécifiques :

  • la direction des stratégies de développement des entreprises et établissements publics du portefeuille public;
  • la direction des participations;
  • la direction du contrôle des entreprises et établissements publics du portefeuille public;
  • la direction des affaires administratives et financières;
  • la direction du contrôle des services.

 

Chaque structure s’appuie au quotidien sur la logistique :

  • du secrétariat de direction, chargé de la gestion du courrier, l’analyse, la saisie et la reprographie des correspondances et autres documents administratifs, et de toutes autres tâches à la demande;
  • du service informatique qui assure la définition des besoins informatiques des directions, organise les ressources techniques sur les sites informatisés et gère l’exploitation, la maintenance et l’assistance des applications.

 

SON CHAMP DE COMPÉTENCES

Elle est chargée notamment, de :

  • Tenir le fichier des entreprises et établissements publics du portefeuille public, mettre à jour la banque des données de leur gestion et produire annuellement le rapport sur la situation du portefeuille public ;
  • Contrôler l’application, par les entreprises et établissements publics du portefeuille public, des règles de gestion prescrites ;
  • Suivre la procédure de création des entreprises et établissements publics et des entreprises mixtes ;
  • Identifier les règles et pratiques de bonne gestion à prescrire aux entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Proposer les mesures visant à améliorer la gouvernance et les performances des entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Elaborer et faire évoluer le cadre légal et réglementaire régissant les entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Préparer les contrats de performance entre l’Etat et les entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Elaborer les critères de sélection et d’évaluation des gestionnaires entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Centraliser et faire suivre l’exécution des programmes d’actions, des budgets annuels ainsi que des délibérations des conseils d’administration et des comités de direction ;
  • Analyser les rapports d’activités et les états financiers des entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Formuler des avis et des recommandations sur le fonctionnement et la situation financière des entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Evaluer régulièrement les droits, actions, parts sociales, et autres titres de l’Etat ;
  • Evaluer les revenus de l’Etat générés par son portefeuille ;
  • Traiter les opérations particulières en rapport avec les entreprises et établissements publics du portefeuille public ;
  • Elaborer et faire approuver la politique de prise de participations de l’Etat ;
  • Réaliser ou faire réaliser des audits ;

 

Source : Décret n° 2013-809 du 30 Décembre 2013