DIRECTION GÉNÉRALE DU BUDGET

Nicolas OKANDZI, Directeur Général
Nicolas OKANDZI, Directeur Général

PRÉSENTATION

La Direction Générale du Budget, sous l’autorité de son Directeur Général qui est l'ordonnateur délégué du budget de l'État en matière de recettes non fiscales, assiste le Ministre pour la préparation, l’élaboration, l’exécution du budget de l’État et aussi pour le suivi de son exécution.

SON ORGANISATION

La Direction Générale du budget est composée de :

  • 7 Directions principales concernant :

    • la Prévision;

    • la Régulation;

    • les Comptes administratifs;

    • la Réglementation et le Contentieux;

    • la Solde;

    • les Affaires administratives et financières;

    • le Contrôle des services.

  • et les Directions départementales du Budget

L’ensemble de ces directions s’appuient sur l’aide logistique au quotidien :

  • du secrétariat de direction, chargé de la gestion du courrier, l’analyse, la saisie et la reprographie des correspondances et autres documents administratifs;

  • du service informatique qui assure la définition des besoins informatiques, organise les ressources techniques sur les sites informatisés et gère l’exploitation, la maintenance et l’assistance des applications.

SON CHAMP DE COMPÉTENCES

La Direction Générale du Budget est chargée notamment de :

  • préparer les projets de loi de finances de l'année et les textes rectificatifs;

  • participer à l'élaboration et à l'actualisation des cadres macroéconomiques et budgétaires et des cadres des dépenses à moyen terme;

  • suivre l'exécution du budget de l'État;

  • proposer des mesures d'assainissement des finances publiques;

  • veiller à la sincérité et à la régularité des dossiers d'engagement des dépenses;

  • assister les administrations, les établissements publics et les collectivités locales dans la gestion de leur budget et dans l'élaboration des comptes administratifs;

  • étudier les questions relatives aux réformes budgétaires;

  • élaborer les comptes administratifs;

  • connaître du contentieux relatif à l'exécution du budget de l'État;

  • collecter et centraliser les données relatives à l'émission et au recouvrement des recettes budgétaires;

  • émettre les titres de perception des recettes non fiscales;

  • prospecter les activités génératrices de recettes dans les administrations publiques;

  • proposer la création des régies de recettes;

  • gérer la solde des agents de l'État;

  • évaluer les indicateurs de performance;

  • proposer des évolutions de la réglementation en matière budgétaire;

  • contrôler la régularité des projets de textes relatifs aux situations administratives des agents de l'État et du personnel local, des ambassades, aux évacuations sanitaires et de tout autre projet d'acte à incidence financière;

  • suivre les positions administratives des agents de l'État et l'évolution des postes budgétaires.

Source :