DIRECTION GÉNÉRALE DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES NATIONALES

Constant BADIA, Directeur
Constant BADIA, Directeur

PRÉSENTATION

La Direction Générale des Institutions Financières Nationales, sous l’autorité de son Directeur Général, assiste le Ministre dans l'exercice de ses attributions dans le domaine des institutions financières nationales.

 

SON ORGANISATION

La Direction Générale des Institutions Financières Nationales comprend :

  • 6 directions opérationnelles au niveau national :

    • la direction des établissements de crédit et assimilés;

    • la direction de la micro-finance;

    • la direction des assurances;

    • la direction de la réglementation et du contentieux;

    • la direction du contrôle des services;

    • la direction des affaires administratives et financières;

  • et des directions départementales en relais dans les préfectures.

Toutes ces directions bénéficient de l’appui logistique au quotidien :

  • du secrétariat de direction, chargé de la gestion du courrier, l’analyse, la saisie et la reprographie des correspondances et autres documents administratifs, et de toutes autres tâches à la demande;

  • du service informatique qui assure la définition des besoins informatiques des directions, organise les ressources techniques sur les sites informatisés et gère l’exploitation, la maintenance et l’assistance des applications.

 

SON CHAMP DE COMPÉTENCES

La Direction Générale des Institutions Financières Nationales est chargée notamment de :

  • veiller à la régulation du système financier national et à la sécurisation des dépôts des épargnants;

  • promouvoir la modernisation, la diversification et la sécurisation des moyens de paiement;

  • suivre les activités des institutions financières nationales;

  • participer à l'orientation et à la coordination des politiques relatives au système financier national;

  • promouvoir l'extension, la diversification et l'implantation nationale des établissements de crédit et assimilés;

  • veiller à l'application de la réglementation relative aux établissements de crédit, aux établissements de micro-finance, aux sociétés et intermédiaires d'assurances;

  • assurer la promotion du secteur des assurances;

  • examiner les demandes d'agrément relatives aux établissements de crédit, aux établissements de la micro-finance, aux sociétés et intermédiaires d'assurance;

  • contribuer à la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur financier;

  • élaborer et mettre en œuvre des mesures visant à stimuler, à mobiliser et à promouvoir l'épargne;

  • promouvoir la politique de collecte de l'épargne;

  • contribuer à la création et au développement des marchés financiers;

  • contrôler les activités de la micro-finance;

  • entretenir les relations avec les organismes internationaux d'assurance;

  • mener des actions relatives à la promotion du secteur de la micro-finance;

  • assurer la formation en assurance;

  • contribuer à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

 

Source : Décret n°2010-561 du 3 août 2010