DIRECTION GÉNÉRALE DE LA MONNAIE ET DES RELATIONS FINANCIÈRES AVEC L'EXTÉRIEUR

Roger GOSSAKI, Directeur Général
Roger GOSSAKI, Directeur Général

PRÉSENTATION

La Direction Générale de la Monnaie et des Relations financières avec l’extérieur, sous l’autorité de son Directeur Général est l'organe technique qui assiste le Ministre dans l'exercice de ses attributions en matières de monnaie et de relations financières avec l'extérieur.

 

SON ORGANISATION

La Direction Générale de la Monnaie et des Relations financières avec l’extérieur comprend :

  • 6 directions opérationnelles au niveau national :

    • la direction de la monnaie et des marchés des capitaux

    • la direction des relations financières avec l'extérieur

    • la direction de la prévision et des statistiques

    • la direction de la réglementation et du contentieux

    • la direction du contrôle des services

    • la direction des affaires administratives et financières

  • et des directions départementales en relais dans les régions.

Toutes ces directions bénéficient de l’appui logistique au quotidien :

  • du secrétariat de direction, chargé de la gestion du courrier, l’analyse, la saisie et la reprographie des correspondances et autres documents administratifs, et de toutes autres tâches à la demande

  • du service informatique qui assure la définition des besoins informatisation des directions, organise les ressources techniques sur les sites informatisés et gère l’exploitation, la maintenance et l’assistance des applications

 

SON CHAMP DE COMPÉTENCES

La Direction Générale de la Monnaie et des Relations financières avec l’extérieur est chargée notamment de :

  • participer à l'élaboration et au suivi de la programmation monétaire

  • participer, avec les administrations publiques intéressées, à l'élaboration, à la négociation et au suivi des accords et conventions de financement

  • analyser et suivre l'évolution des marchés monétaire et financier

  • élaborer le tableau de bord de la situation monétaire

  • étudier et analyser toutes les mesures innovantes de la création monétaire

  • sensibiliser les agents économiques sur l'existence des marchés financiers sous régionaux et les encourager à y participer

  • suivre l'intégration monétaire et financière • établir trimestriellement la situation monétaire du Congo

 

Source :